SPDY (SPeeDY) : Protocole web expérimental plus rapide de Google

La vélocité d’internet est un point sur lequel Google insiste beaucoup ces derniers mois. Dans cette volonté de rendre le web plus rapide pour un confort accru, le géant du web lève le voile sur le travail de deux ingénieurs de l’équipe de développement de Chromium, Mike Belshe et Roberto Peon. Ces derniers ont développé un nouveau protocole internet très performant : SPDY.

Prononcé SPeeDY, ce mode de fonctionnement annonce des gains  de performance incroyables d’après les tests qui ont été effectués en laboratoire : chargement des pages jusqu’à ~64% plus rapide. Techniquement, SPDY ajoute une couche de session en plus du protocole HTTP afin de travailler sur plusieurs points :

  • Le multiplexage des flux
  • La priorité des requêtes
  • La compression des en-têtes HTTP

A noter également la disponibilité de fonctionnalités permettant de pousser des informations du serveur vers le client sans que ce dernier ne soit obligé de les demander :

  • Server push via l’en-tête X-Associated-Content
  • Server hint via l’en-tête X-Subresources

Google publie toute la documentation nécessaire afin d’implémenter ce nouveau protocole au sein du navigateur Chromium.

Il est grand temps de consolider le protocole HTTP pour lequel nous n’avions pas les mêmes exigences lors de sa création il y a maintenant plus de 10 ans. Malheureusement, l’adoption de SPDY risque fort de ne pas être aussi rapide que ce que l’on souhaiterait…

Source : The Chromium Projects

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

4 commentaires, pings et rétroliens

Partenaires et blog à la une