Firefox 8 : Blocage des extensions indésirables par sécurité

Logo FirefoxLa fondation Mozilla annonce un renforcement de la sécurité pour une des versions de son navigateur internet en cours de développement. Cette nouvelle stratégie concerne plus exactement les extensions à partir de Firefox 8 (actuellement sur le canal Aurora).

Partie intégrante du navigateur web, plus de 1.5 millions d’add-dons sont quotidiennement téléchargées de la galerie officielle. Au cours de leur installation respective par les internautes, certaines prennent cependant la liberté d’ajouter des dépendances, correspondant pour ainsi dire à des extensions non désirées.

Ce comportement soulève plusieurs problèmes :

  • Ralentissement du navigateur
  • Surcharge visuelle de l’interface utilisateur
  • Report des mises à jour de compatibilité et de sécurité
  • Contrôle difficile voire impossible des add-ons installées

Pour lutter contre ces complications, sont dévoilées deux nouvelles fonctionnalités.

La première concerne précisément la vérification de ces extensions non sollicitées au démarrage du navigateur. Est alors explicitement demandé à l’utilisateur l’accord pour installer cette add-on souhaitée par un logiciel tiers.

Firefox 8 : Permission d'installation d'une extension

La seconde procédure concerne quant à elle la mise à jour du navigateur vers la version disposant de ces options de sécurité accrue, soit de Firefox 7 à Firefox 8. Afin de corriger les erreurs passées, est donnée aux internautes la possibilité de supprimer les extensions automatiquement installées.

Firefox 8 : Désinstallation d'extensions

A noter que les add-ons volontairement installées seront par défaut cochées contrairement aux indésirées qui seront décochées afin d’être retirées.

La fondation Mozilla apporte là une protection supplémentaire pour les internautes et rappelle qu’il est sage de désactiver les extensions non utilisées afin d’augmenter les performances du navigateur.

Source : Blog des add-ons

Google Chrome 14 : Refonte de l’interface d’un nouvel onglet

Logo Google ChromeGoogle Chrome 14 (14.0.835.35) était publié sur le canal bêta au milieu de ce mois d’août 2011, après des semaines sur le canal de développement. Cette nouvelle mouture du navigateur internet de la firme de Mountain View apportait de nombreuses nouvelles fonctionnalités dont une touchant plus particulièrement l’ensemble des internautes : l’interface utilisateur d’un nouvel onglet.

Cette page par défaut affichée lors de l’ouverture d’un nouvel onglet a en effet été revue et fonctionne désormais sur un principe de slideshow comprenant les sites les plus visités, les applications et finalement les favoris.

Google Chrome 14 : Interface utilisateur de nouvel onglet

Comme visible sur la capture, des flèches à gauche et/ou à droite permettent ainsi de naviguer dans le diaporama. Après la fermeture d’onglets, un menu déroulant Récemment fermés est également disponible. Pour supprimer des entrées des sites populaires ou des applications, il suffit de les glisser-déposer sur le label Remove from Chrome qui apparaît dans le bas de la fenêtre lors de la procédure.

Pour rappel, la fondation Mozilla a également refondu l’interface utilisateur des nouveaux onglets de son navigateur web pour Firefox 8. En toute honnêteté, le résultat est bien moins esthétique et impressionnant.

Mozilla BetaFarm : Regroupement des projets de la fondation

La fondation Mozilla est à l’initiative de nombreux projets, notamment via ses laboratoires. On citera à titre d’exemple Firefox LessChrome HD ou encore Firefox AwesomeBar HD. L’éditeur du célèbre navigateur Firefox rencontre cependant des problèmes d’organisation. C’est plus précisément la dispersion qui est remise en cause et c’est pour remédier à cela qu’est dévoilé Mozilla BetaFarm (nom de code).

Il s’agit en fait d’un nouveau site web destiné à regrouper tous les projets des différents départements de la fondation Mozilla. Cette dernière espère ainsi simplifier la vie des internautes souhaitant trouver, suivre et/ou contribuer aux éventuels futurs succès de l’organisme.

Mozilla BetaFarm

Comme visible sur la capture ci-dessus, sont répertoriés les projets mais aussi les évènements et les personnes participant au développement de la fondation.

On regrettera cependant l’absence du crucial flux RSS pour réellement suivre l’activité du site internet.

Pour plus de détails, rendez-vous sur la page officielle de Mozilla BetaFarm.

Source : Blog Mozilla Labs

Google +1 : Annotations inline pour le bouton social

Logo Google +1Après une apparition du bouton social dans les pages de résultats en mars 2011, Google proposait quelques semaines plus tard son intégration au sein des sites web via un générateur de snippet.

La firme de Mountain View annonce aujourd’hui via emailing une nouvelle fonctionnalité pour son bouton de recommandation Google +1. A l’instar des déclinaisons de Facebook, le géant de la recherche dévoile en test un bouton plus complet, proposant davantage d’informations.

N’est officiellement – comprendre publiquement – disponible qu’un simple bouton de notation pouvant éventuellement afficher un compteur précisant le total des votes enregistrés :

Bouton Google+1

Ces deux boutons correspondent respectivement aux codes suivants :

<g:plusone size="medium" annotation="none" href="http://www.waebo.com/"></g:plusone>
<g:plusone size="medium" href="http://www.waebo.com/"></g:plusone>

Un premier test permet à certains internautes d’afficher une infobulle au survol, dévoilant la phrase Cliquer ici pour publier un +1 pour ce contenu en tant que Baptiste SIMON (Click here to publicly +1 this as Baptiste SIMON).

Google enrichit une nouvelle fois ce bouton +1 en proposant des annotations inline. Ces informations sociales complémentaires viennent s’ajouter sur la droite du bouton, en ligne :

Bouton Google+1 : Détails

Le code correspond alors à :

<g:plusone size="medium" annotation="inline" href="http://www.waebo.com/"></g:plusone>

Le géant de la recherche pousse ainsi à Recommander ce contenu sur Google bien qu’il manque selon moi un brin de personnalisation. Il conviendrait, comme c’est le cas pour le bouton Like de Facebook, de préciser le nom de (certains) contacts liés au compte Google afin d’inciter l’internaute au clic.

A noter que l’API du bouton Google +1 est d’ores et déjà mise à jour.

Cette nouveauté, actuellement uniquement visible par les internautes inscrits à la Google+ Platform Preview, devrait être déployée dans les prochains temps à tout un chacun.

Edit : Les noms des contacts Google ainsi que leurs photos de profil sont bel et bien affichés, dans le cas de la bulle au survol de la souris et de la liste détaillée.

Google Plus : Badge « nom vérifié » pour certifier un compte

Logo Google PlusA l’instar de Twitter qui lançait en fin d’année 2009 les comptes vérifiés, Google Plus dévoilait ce week-end cette fonctionnalité permettant de certifier l’identité d’un compte pour les personnalités et les internautes présents dans de nombreux cercles.

Visuellement, un badge est affiché en tête du profil Google Plus, à côté du nom. Au survol de la souris, celui-ci s’étend et laisse entrevoir le libellé nom vérifié (verified name).

Google Plus : Compte vérifié

Présentation de la nouveauté en vidéo :

Quelques blogueurs français bénéficient d’ores et déjà de ces comptes vérifiés. C’est notamment le cas de Gonzague, Eric ou encore Korben.

Comme annoncé dans la démonstration vidéo, ces noms vérifiés devraient être déployés à un plus grand nombre d’utilisateurs dans les prochains temps.

Source : Mashable

Partenaires et blog à la une