Opera 11.10 : Turbo plus rapide, sécurisé, évolué et stable

Logo OperaC’est avec Opera 10 qu’était dévoilé en septembre 2009 la fameuse technologie Turbo. Cette fonctionnalité ayant comme volonté de proposer un surf plus rapide via la compression des données. Techniquement, ce sont ainsi les serveurs d’Opera Software qui se placent entre les sites web visités et les internautes afin de baisser jusqu’à 80% le poids des pages avant de les renvoyer aux clients.

Opera 11.10 annonce des améliorations significatives concernant Turbo :

  • Le format de compression WebP remplace le JPEG
  • Connections réseaux moins nombreuses et plus performantes
  • Connexions sécurisées (SSL) plus rapides
  • Corrections de bugs divers

L’élément cité qui sera certainement le plus remarqué étant sans surprise le nouveau format WebP en remplacement de la vieille norme JPEG spécifiée en 1991 et dont les premiers travaux remontent à 1978.

Opera 11.10 : Format original, WebP & JPEG

Comme visible sur l’illustration ci-dessus, la dégradation de la photo est moindre pour un poids quasiment deux fois inférieur à celui du JPEG compressé.

Selon les tests effectués par Opera sur des sites comme celui de la BBC, Wired ou encore Tumblr, un gain de 22% est à noter entre l’ancienne version de Turbo et la nouvelle implémentée dans Opera 11.10.

Avec cette dernière version de Turbo, a pu être notée une amélioration du temps d’affichage de près de 260%.

Voilà qui devrait réjouir les – trop peu nombreux – utilisateurs du navigateur web Opera.

Source : Blog Opera

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

1 commentaire, ping ou rétrolien

  • WebP : Compression sans perte d’images et transparence – Waebo - Actualité web

    […] Au courant du mois de septembre 2010 et grâce à l’ouverture du codec VP8, Google dévoilait un nouveau format d’image à destination du web venant concurrencer le célèbre JPEG : le WebP. Ledit format open source, proposant des gains de 25 à 34% en ce qui concerne le poids du fichier pour une compression avec perte identique, était d’ailleurs adopté par les navigateurs internet Google Chrome et Opera. […]

Partenaires et blog à la une