Référencement Google : Poids des liens dans l’algorithme malgré l’attribut nofollow

Pourquoi accorder tant d’importance aux liens hypertextes dans l’algorithme de Google alors que ces derniers portent tous l’attribut nofollow (sur Twitter, Facebook ou encore les wikis) ?

Tout d’abord, il est plutôt évident que tous les liens sur le web ne sont pas tous nofollowed. C’est d’ailleurs ce que fait remarquer Matt Cutts en précisant que ces liens ne représentent qu’une petite partie de ceux présents sur la toile.

La réponse du SEO-guru est a prendre avec des pincettes : tout le monde est en mesure de poster des liens sans attribut nofollow en créant sont propre site web, en générant du contenu pertinent et de qualité afin de pousser à la création de liens (linkbaiting).

C’est précisément là que le bât blesse. Tous les internautes sont-ils capables d’une telle chose ? Ce n’est évidemment pas le cas – pour des questions financières, de compétences techniques ou autres – et ceux-ci sont donc pour la plupart limités aux commentaires des grosses plateformes et autres réseaux sociaux sur lesquels les liens sont effectivement bridés.

Explications pas forcément très en accord avec la question posée…

Pour rappel, les liens nofollowed ne passent plus de jus et ne permettent donc plus de pratiquer le PageRank Sculpting.

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

1 commentaire, ping ou rétrolien

  • Aurélien

    Je suis d’accord sur le principe, mais nous savons tous que l’ami Matt communique et sa cible sont les webmasters, seo… Donc il faut lire entre les lignes. :)

Partenaires et blog à la une