Pogo Browser : Bêta privée pour le nouveau navigateur de AT&T

Cela fait vingt jours précisément que j’ai reçu l’invitation pour participer à la bêta privée du nouveau navigateur de AT&T : Pogo Browser. Je n’ai jusqu’à présent pas eu le temps nécessaire mais je me le prends et vous en parle par la même occasion. Pour placer rapidement AT&T pour ceux qui ignorent tout comme moi de qui il est question, il s’agit du plus grand fournisseur de services téléphoniques locaux et longue distance, de services sans fil et de xDSL des États-Unis (merci Wikipedia).

* Tiens, bizarre que l’inscription se fasse à travers un formulaire d’inscription de forum phpBB… *

Pendant le téléchargement j’ai le temps de vous parler rapidement de ce que je viens de lire. Le fichier d’installation du navigateur pèse tout de même 54.56 Mo. Je trouve ça assez énorme. Côté compatibilité, les systèmes d’exploitations supportés sont Windows XP SP2 et Windows Vista, tous deux dans leur version 32 bits ; les versions serveurs de Windows ne sont quant à elles pas supportées. Pour ce qui est de la configuration recommandée :

  • Intel Pentium 4, AMD Athlon XP ou mieux
  • 1.6GHz ou processeur plus puissant
  • 1.0Gb de RAM ou plus
  • 256MB de mémoire vidéo
  • Matériel compatible DirectX 9.0c
  • Bureau en 32 bits

Et la configuration minimale, ce qui est assez costaud pour un simple navigateur :

  • Intel Pentium 4, AMD Athlon XP ou mieux
  • 1.0 GHz ou processeur plus puissant
  • 1.0 Gb de RAM ou plus
  • 128MB de mémoire vidéo
  • Matériel compatible DirectX 9.0c
  • Bureau en 32 bits

Allez, Pogo Bêta 1.1 est installé. Le navigateur demande même une authentification lors du lancement. Je suppose que cette protection sautera plus tard quand il ne s’agira plus de bêta privée. On commence par une petite séance de configuration relativement longue et notamment d’import des marque-pages/favoris des autres navigateurs présents sur la machine. Etonnamment, il reconnaît Internet Explorer 7 et Opera 9 mais ni Firefox 3 ni Safari 3… Il propose par la suite d’autres marque-pages par thèmes (Auto, Blogs, Music, Technology, etc.). La gestion des bookmarks est très bien faite, notamment celle des miniatures : vision globale du site, zoom sur un seul élément, etc. Il y a bien sûr une gestion de la description du site, des tags mais ce qui m’a vraiment intéressé est la façon dont il est possible d’ajouter un site à plusieurs groupes ; correspondant aux dossiers dans Firefox et dans le style des catégories lors de l’écriture d’un billet de blog tel WordPress.

Côté consommation, Pogo dévore pas loin de 200 Mo à partir de son lancement. Il faudrait faire des tests plus poussés et plus longs dans le temps afin de les comparer aux consommations des actuels leaders du marché cités précédemment. On comprend cependant rapidement pourquoi le petit est si gourmand : effets 3D et cie, un peu dans le style coverflow qui est très à la mode en ce moment. Une jolie page d’accueil présentant les sites souhaités appelée Springboard, un système multi-page non pas géré par onglets comme on a l’habitude de le voir mais par une barre inférieure située au bas de la fenêtre.

Indéniablement de très belles choses pour ce navigateur encore en version bêta d’autant plus qu’il apporte une nouvelle façon d’aborder un navigateur tout en concervant ce qui permet un surf ultra-rapide pour les utilisateurs chevronnés : les raccourcis. Vous retrouverez en effet toute la collection des Ctrl+T pour un nouvel onglet (miniature dans la barre pour le coup), Ctrl+Shit+T pour rouvrir le dernier onglet fermé, Alt+D pour atteindre la barre d’adresse, Ctrl+F pour effectuer une recherche etc.

J’espère que les plugins (modules complémentaires) seront tout aussi nombreux que ceux développés pour Firefox car je pense que c’est clairement ce qui fera la différence.

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

Les commentaires sont fermés

Partenaires et blog à la une