Le guide du référencement pour les codes HTTP

Nombreux sont les codes HTTP renvoyés par le serveur web pour qualifier l’état d’une ressource demandée par un client quelconque. Les plus connus étant le code 200 en cas de succès ou encore le code 404 en cas de ressource manquante. Mais les redirections 301 et 302, respectivement permanentes et temporaires, sont également bien connues des développeurs et référenceurs, au même titre que les code HTTP d’erreur serveur 500 et 503.

Mais en terme de SEO, qu’est-ce que ces codes impliquent-ils pour les internautes, robots et le Link Juice ?

Résumé en infographie, faisant également office de cheat sheet, sur laquelle est en plus mentionnée la balise canonical.

Guide SEO des codes HTTP

On regrettera l’absence du code HTTP 410, correspondant à une ressource ne se trouvant plus à l’endroit spécifié, bien qu’il soit à priori identique au code HTTP 404.

Source : SEOmoz

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

Les commentaires sont fermés

Partenaires et blog à la une