Google Plus : Profil de Mark Zuckerberg sur le réseau social

Logo Google PlusLe réseau social du géant de la recherche était dévoilé il y a quelques jours seulement. De nombreux profils ont depuis été créés sur Google Plus, tant par des professionnels que des particuliers et tout aussi bien par des personnalités que des internautes tout ce qu’il y a de plus normal.

Le co-fondateur de Facebook et actuel CEO, Mark Zuckerberg, s’est également fait une place sur la plateforme concurrente, certainement pour prendre connaissance de l’outil qui pourrait dans un avenir proche lui causer des soucis.

Google Plus : Mark Zukerberg

Comme visible sur la capture, près de 17 500 membres du réseau social comptent déjà Mark Zuckerberg dans leur cercle.

Tout reste encore à faire mais il se pourrait bien que Google+ ait une mauvaise influence sur la (prochaine ?) introduction en bourse de Facebook.

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

6 commentaires, pings et rétroliens

  • Maximilien

    Du coup il a bien raison d’utiliser cette plateforme pour voir ce qu’il en est de plus près. Je pense qu’il n’a pas vraiment à s’en faire dans la mesure où il a réussi à fidéliser ses membres. Google Plus est un service assez différent qui pourra en revanche lui faire un peu d’ombre.

  • TiChou

    La fidélisation dont tu parles retiendra en effet bon nombre de membres de Facebook mais peut-être pas les internautes très présents sur le net et technophiles facilement appelés geeks ;)

    Wait & see :)

  • Simounet

    Oui mais c’est justement dans ce créneau des non-geeks que se situe le futur de G+ s’il veut se comparer à Facebook non ? Car c’est justement là que ce dernier à réussi et a créé un microcosme bien plus large que s’il ne touchait que les geeks (dont le nombre est bien plus restreint que les non-geeks).

  • TiChou

    Exactement, la masse se situe bel et bien dans les non-geeks dont tu parles.

    Après personnellement, ça ne me dérangerait pas – entendre « je préfèrerais presque » – que Google+ reste élitiste afin d’éviter toute sorte de kikooolol ;)

  • Simounet

    Pourquoi pas, mais alors, quelle serait sa plus value par rapport à Twitter en terme d’échange d’infos ? Et l’utilisation en temps que réseau social en tant que blabla entre pote n’est-il pas déjà comblé par Facebook ? Mis à part pour rejeter ce dernier, G+ ne risque-t-il pas de faire doublon ? Le service est encore tout jeune et j’attends vraiment de voir ce que ça va donner mais consulter Twitter, Facebook et G+ pour voir quasiment toujours les mêmes personnes (et lire les mêmes choses vu le nombre de personnes qui link tout) me parait un peu lourd…

  • TiChou

    Google+ va devoir se positionner, c’est clair. Affaire à suivre.

Partenaires et blog à la une