Google Panda : La farmer update arrive en France

Logo GoogleLa fameuse mise à jour de l’algorithme de Google – le fermier devenu panda – était dévoilée le 24 février 2011. Le géant de la recherche annonçait en toute transparence la mise en place d’un changement important ayant un impact sur pas moins de 11.8% des résultats. L’objectif étant de lutter contre les sites de mauvaise qualité, ie. les fermes de contenu et autres copieurs/voleurs en manque d’originalité/créativité, pour faire ressortir des sites plus pertinents.

Ne concernant alors qu’exclusivement les Etats-Unis, Google Panda avait des conséquences désastreuses rapidement publiées par la société Sistrix sur la base de son SISTRIX VisibilityIndex prenant en compte le trafic généré à partir des différents critères que sont les mots clés, le positionnement et le taux de clic (CTR) : une baisse d’audience de -77% à -94%.

Google Panda : Baisse de trafic US

Etait concernée l’Europe et plus précisément le Royaume-Uni à compter du 11 avril 2011, date à laquelle était déployé le changement de l’algorithme pour toutes les requêtes anglophones à l’échelle mondiale, quelle que soit la déclinaisons de Google. Comme redouté, le constat était douloureux avec, selon Searchmetrics, des pertes de trafic allant jusqu’à -99.94% pour le nom de domaine moneypage.com.

Google Panda : Baisse de trafic UK

La surprise était plutôt de taille pour d’autres sites enregistrant une importante hausse, comme ebay.co.uk avec +42.06%, techcrunch.com avec +40.72% ou encore mashable.com avec +22.61%.

Google Panda : Hausse de trafic UK

Et comme si cette mesure semblait ne pas suffire, une nouvelle fonctionnalité annoncée il y a quelques semaines s’ajoute : la possibilité de signaler des sites dans les pages de résultats. Ce feedback de blocage envoyé par les internautes constitue désormais un facteur de ranking et touche 2% des résultats de recherche en plus des 12% initiaux.

L’arrivée prochaine de cette mise à jour en France – concernant donc 14% des requêtes – provoque sans surprise des vagues de panique, d’autant plus que sont déjà à noter des dommages collatéraux. Frayeur dont certains référenceurs ne manquent évidemment pas de profiter.

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

11 commentaires, pings et rétroliens

  • Paul

    Quel est l’intérêt du titre de l’article ? (si on peut appeler ça un article…)
    Pärdon, je reformule. Quel est l’intérêt de l’article ? :/

  • TiChou

    Un simple retour sur ces dernières mises à jour de l’algorithme et leurs conséquences – avant leurs prises en compte prochaines pour les sites francophones – à destination des internautes qui, comme moi, n’ont pas pu trouver ou prendre le temps de les suivre au jour le jour.

    Si tu as cependant des informations complémentaires à partager avec les lecteurs et moi-même, c’est avec plaisir que je t’invite à les publier en commentaire.

  • Azed

    Merci TiChou.
    Article intéressant. Pour l’autre fonctionnalité de blocage de sites dans les résultats de recherche, je pense que dès que les internautes s’habitueront à elle, il y aura certainement beaucoup de dégâts, mais je ne sais pas à partir de quelle limite Google prendra en compte les avis des internautes !?

  • TiChou

    Question pertinente à laquelle je n’ai pas de réponse pour l’instant.

  • John Doe

    Il faut tout simplement bloquer Google avec sa propre extension !

  • Christophe de la Fabrique du Multimédia

    Dur dur pour les moteurs de recherche d’exclure le spam et les pages de mauvaise qualité de leurs résultats. Cette mise à jour répond à ce besoin (ou plutôt tente d’y répondre). Des sites injustement sanctionnés (avec l’ajout dans GWT d’un formulaire de demande de réinclusion), des sites valorisés alors qu’ils ne paraissent pas bien mieux que les sites sanctionnés… le traitement algorithmique de la « qualité » n’est pas encore au point…

  • SpeedyWeb

    Est-ce que quelqu’un a une idée de la date de mise en production de panda en France ?

  • TiChou

    Après l’application de Google Panda le 24 février 2011 et une seconde vague le 11 avril 2011, il semblerait qu’un troisième changement ait eu lieu. Cette modification mineure de l’algorithme du moteur de recherche a été ressentie par de nombreux webmasters anglophones entre le 3 et le 6 mai 2011. Elle corrigerait les dégâts collatéraux constatés.

    A noter de plus que pour l’instant ce ménage dans les sites de basse qualité est effectué manuellement comme l’annonce Matt Cutts via Twitter :

    @joshtyler à @mattcutts : Any rough timeline on how often you re-run algorithms? I know you guys can’t say a lot, but would really help to know!

    @mattcutts à @tomcritchlow : short version is that it’s not data that’s updated daily right now. More like when we re-run the algorithms to regen the data.

  • Je Buzz

    Je crois que pas mal de sites web vont dégringoler. A contrario je trouve bizarre que des sites web tels que Wikio (bien qu’il ait perdu des positions), aient encore un max de contenu dupliqué avec leurs systèmes de texte à trou (cf Code promo de Wikio). Et pourtant il commence à remonter dans les résultats … bizarre …

  • La pandacée en infos : l’algo Google n’aura plus de secret pour vous | Opération Super Panda

    [...] Ici, un premier relevé des sites touchés par Panda hors de notre territoire. Paix à leur âme. [...]

  • Google Panda : Application de la mise à jour en France cet été – Waebo - Actualité web

    [...] de l’algorithme du moteur de recherche si cher aux yeux de nombre d’internautes : Google Panda. Pour rappel, cet ajustement dans le traitement des sites web indexés a pour objectif de lutter [...]

Partenaires et blog à la une