Bulle internet 2011 : Valorisations stupéfiantes des sociétés

A la fin des années 1990, les spéculations excessives sur les valeurs des secteurs de l’informatique et des télécommunications faisaient exploser la bulle technologique.

Depuis quelques temps maintenant, nombreux sont ceux à faire part de leur inquiétude quant à une éventuelle seconde bulle internet. La raison de cette préoccupation étant les incroyables valorisations de certaines sociétés ne générant pas forcément de revenus. Sans surprise, les différents types de réseaux sociaux se retrouvent en première ligne.

On parle ainsi beaucoup de Facebook qui est en tête avec une valorisation de 75 milliards de dollars, de Groupon avec ses 25 milliards de dollars ou encore de la récente explosion de la valeur boursière de LinkedIn (9 milliards de dollars). Suivent de très près Skype et Twitter avec respectivement 8.5 milliards et 7.7 milliards de dollars.

Présentation de ces informations en infographie :

Bulle Internet 2011

Arrivent finalement le service de bookmarking social Delicious (entre 15 et 30 millions de dollars) et le réseau social basé sur la photographie Color (41 millions de dollars).

Source : Vincent Abry

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

Les commentaires sont fermés

Partenaires et blog à la une