301Works : Pérennité des URLs raccourcies après fermeture du service

Les URLs raccourcies démocratisées par les services de microblogging comme Twitter sont de plus en plus utilisées à travers la toile. C’est pour cause de gain de place et de simplicité d’utilisation certaine. Mais quid lors de la fermeture d’un de ces services permettant d’établir le lien entre le raccourci et l’adresse originale du site web ?

Stowe Boyd, directeur de l’Internet Archive, est à l’origine d’un projet visant précisément à prendre le relais en cas cessation d’activité : 301Works.

URL shorteners suck less, thanks to the Internet Archive and 301Works

C’est ainsi que se sont d’ores et déjà engagés de nombreux raccourcisseurs d’URLs comme bit.ly, pour ne citer que lui, et fournissent dans ce sens des sauvegardes régulières de leurs bases de données.

Initiative intéressante que l’on ne peut que saluer.

Baptiste Simon aka TiChou

Ingénieur développeur web dans le secteur du e-commerce et du tourisme mais avant toute chose passionné par internet et ses intarissables ressources.

2 commentaires, pings et rétroliens

Partenaires et blog à la une